29.04.19

Temps de lecture: 4 Minutes

Diogo Jota | Why I Love FM

Laissez-moi vous présenter un format présent sur The Byline : Pourquoi j'aime FM. Nous avons passé un moment avec des joueurs célèbres de Football Manager afin d'évoquer les temps forts de leurs parties riches en action : les coupes qu'ils ont remportées et leurs enfants prodiges préférés... Nous levons le voile sur les parcours d'entraîneur les plus incroyables. 

En guise de coup d'envoi, nous accueillons Diogo Jota, attaquant des Wolverhampton Wanderers et vétéran de FM19.

Diogo Jota | Why I Love FM

Quelles sont vos priorités lorsque vous sélectionnez une équipe ?

J'essaie toujours de trouver une bonne raison de lancer une nouvelle partie de FM, et généralement c'est avec mon club d'enfance (Gondomar) mais j'apprécie aussi les ligues inférieures.

J'ai bien sûr joué avec le Paços de Ferreira, mon club d'origine, qui compte beaucoup à mes yeux. Je joue depuis Football Manager 2008, alors j'ai eu le temps d'occuper de nombreux postes différents.

Quelle est la première chose que vous faites lorsque vous commencez une partie?

En général, je commence par analyser l'équipe, il y a parfois des joueurs très bons que je connais mal. Lors de la première saison, je dois parfois adapter la tactique aux joueurs déjà présents dans le club.

Quelle est votre façon d'appréhender les transferts?

En fait, l'un de mes points forts est le contrôle financier : je fais toujours attention de ne pas trop dépenser. Je trouve que c'est très important, je ne claque pas tout d'un coup... Il faut que ça reste raisonné.

Que cherchez-vous chez un joueur?

Je consacre toujours du temps à la recherche de joueurs avec les ligues inférieures. Les recommandations du recruteur sont vitales, tout comme les attributs individuels. En tant que joueur, je connais ça de l'intérieur, et forcément, ça m'aide. Il va également sans dire que j'essaie de me recruter moi-même à chaque fois que c'est possible.

Quel est votre type de joueur préféré?

Ma formation de prédilection est 4-2-3-1, et pour qu'elle fonctionne, j'ai besoin de quelques joueurs clé. Cette formation exige un bon ailier, rapide et bon en centre, ainsi qu'un bon attaquant pour concrétiser les actions. Mais celui que j'apprécie vraiment, c'est le numéro 10. Il faut qu'il ait de bonnes statistiques pour les passes, les coups francs et les créations d'opportunités.

Votre plus bel exploit en tant qu'entraîneur?

Je fixe toujours un objectif ambitieux pour ma partie. Ma plus récente a été avec Gondomar, en troisième division portugaise. Je me suis dit que je n'arrêterai pas tant que mon équipe ne serait pas la meilleure d'Europe... Et j'y suis parvenu en 2031. Au passage, j'ai réalisé de belles performances, j'ai construit un stade et j'ai dominé le classement national.

Votre meilleure partie?

La plus mémorable a été celle avec Gondomar, forcément.

J'ai gagné mon premier titre en 2023/24, avec la coupe du Portugal, puis un titre européen en 2024/25 et mon premier titre en ligue portugaise en 2025/26. Et cerise sur le gâteau, j'ai été champion d'Europe en 2030/31.

Au total, j'ai remporté cinq super coupes portugaises, trois ligues portugaises, trois coupes portugaises, quatre titres européens et une Coupe du monde des clubs. Au passage, j'ai aussi été entraîneur de l'équipe de France et gagné une Coupe du monde et une Coupe des confédérations.

Cette partie a duré 13 ans et demi, jusqu'en janvier 2032, date à laquelle j'ai remporté la Coupe du monde des clubs.

Votre meilleure recrue?

En janvier 2031, j'ai pu me recruter moi-même pour Gondomar, juste à temps pour la campagne la plus importante de la partie. J'ai marqué un but décisif pendant les tirs au but qui m'a permis d'être champion d'Europe en mai. C'était magique!

Votre recrue la plus décevante?

Je me souviens d'un attaquant appelé Duk qui a fait une campagne incroyable dans la ligue juste en dessous de nous. J'ai payé cher pour le recruter à Gondomar, je suis passé en première division et il a été catastrophique : il n'a marqué qu'une fois en 20 matchs.

Qu'est-ce qui vous fait apprécier FM?

Je suis quelqu'un de très déterminé, je me fixe un objectif et je me donne au maximum pour l'atteindre.

Je suis impressionné par l'évolution de la série, d'une année sur l'autre. Si, comme moi, vous envisagez de devenir entraîneur, je vous conseille d'y jouer car elle propose toutes sortes de situations, du recrutement à l'entraînement et aux coups de pied arrêtés. D'autre part, je voyage beaucoup avec l'équipe et c'est un bon moyen de passer le temps en bus, en train ou en avion. J'adore jouer à Football Manager.