15.11.19

Temps de lecture: 2 Minutes

Eliaquim Mangala | Why I Love FM

Voici le retour de Pourquoi j'aime FM, où nous interviewons des joueurs célèbres et amis du studio pour découvrir pourquoi ils aiment autant Football Manager. Que ce soit leurs meilleurs contrats ou leurs plus beaux tirs bloqués, ils nous racontent leur histoire.

L'arrière central français international a été transféré à Valence cet été, après 5 années passées à Manchester, en Angleterre. L'édition spéciale Valence de Football Manager 2020 est disponible ici, et vous garantit d'obtenir les tenues, badges et visages de joueur officiels pour la nouvelle équipe de Mangala. 

Quand il a un peu de temps libre, Eliaquim joue à Football Manager. Découvrons pourquoi il aime autant ce jeu.

Eliaquim Mangala | Why I Love FM

Quelles sont vos priorités lorsque vous sélectionnez une équipe ?

Ce n'est pas facile. Est-ce qu'il faut choisir son équipe préférée ? Est-ce qu'on part bourlinguer ? Est-ce qu'on se lance dans les divisions inférieures ? Quand je commence une saison de FM, j'essaie de me trouver un défi intéressant tout en disposant d'un budget suffisant pour les transferts, pour disposer quand même d'un minimum d'options. Ce sont mes deux critères principaux.

Quelle est la première chose que vous faites lorsque vous commencez une partie ? 

Je prépare ma stratégie et je revends tous les joueurs qui n'ont pas leur place dans celle-ci, même s'ils ont d'excellentes statistiques. Je place la performance collective avant l'individuelle. Il faut savoir être impitoyable.

Quelle est votre façon d'appréhender les transferts ? 

Tout dépend de l'équipe choisie. Si je dois améliorer le collectif, je n'hésiterais pas à beaucoup dépenser pour consolider ma stratégie avec les meilleurs joueurs disponibles. Parfois, je joue sur le long terme en choisissant des jeunes que je vais former. J'adore avoir une variété de défis et de problèmes à résoudre.

Que cherchez-vous chez un joueur ? 

J'ai un faible pour les jeunes prodiges. J'essaie d'avoir toutes les stars de demain sur mon terrain, quel que soit leur poste.

Quel est votre type de joueur préféré ? 

J'aime particulièrement les ailiers, surtout ceux situés à droite, car ce sont eux qui vont créer le plus d'occasions. Mais il ne faut pas oublier les défenseurs latéraux, qui s'occupent de toute la largeur du terrain et qui soutiennent l'équipe grâce à leurs actions défensives.

Votre plus bel exploit en tant qu'entraîneur ? 

J'ai réussi à remporter cinq titres en une seule saison avec le Borussia Dortmund. La ligue, la coupe, la coupe d'Europe, la Super coupe et la coupe du monde des clubs. J'ai remporté tous les titres disponibles. Cette année-là, le podium du meilleur joueur du monde de l'année était trusté par trois de mes joueurs. On avait vraiment tout gagné.

Votre meilleure partie ? 

Durant la même partie, j'ai ensuite rejoint Manchester City et j'y ai remporté cinq titres. Lors de ma première saison chez eux, en 2024/2025, j'ai remporté la coupe européenne, soit ma sixième en sept ans (quatre avec Dortmund, deux avec City). J'ai aussi été sélectionné comme entraîneur de l'équipe de France avec laquelle j'ai décroché la Coupe du monde et l'Euro.

Je retiens surtout l'équipe de Dortmund, qui comptait de nombreux joueurs très jeunes et très soudés.

Votre meilleure recrue ? 

Ma recrue préférée était Sebastien Haller, l'attaquant français qui jouait au Eintracht Frankfurt. Je voulais un joueur habitué à la Bundesliga, et une fois intégré à Dortmund, c'est devenu un véritable monstre. Il enchaînait les buts, a effectué de nombreuses passes décisives et était vraiment le pilier de l'équipe. Son affinité avec Fekir était incroyablement haute, et idem avec Mbappe quand il a rejoint l'équipe. C'était mon meilleur buteur, même dans les tournois internationaux.

Le joueur que vous avez le mieux dirigé ? 

Ma plus grande réussite, c'est Kylian Mbappe. C'est mon choix de prédilection si je veux commencer une nouvelle carrière, sans aucun doute.

Jeune joueur très prometteur ?

Sandro Tonali, c'est le meilleur milieu de terrain de sa génération. Il domine vraiment cette zone, ses passes sont absolument parfaites, et c'est un joueur aussi technique que stratégique. Il y a aussi Leon Bailey, qui est phénoménal.

Qu'est-ce qui vous fait apprécier FM ? 

Le jeu est de plus en plus réaliste. C'est impossible de gagner un titre par simple coup de chance. Il faut s'investir dans l'entraînement et dans le moral des joueurs, définir le style de jeu, étudier ses adversaires. Ce que je préfère, c'est battre les records et monter une équipe qui domine toute l'Europe.

REJOIGNEZ L'ÉQUIPE
EMPOCHEZ LA RÉCOMPENSE

En vous inscrivant à FMFC, vous aurez la chance de recevoir des présentations et des infos avant tout le monde, ainsi que des contenus adaptés à vos préférences, en plus de récompenses et de primes réservées aux membres.

Enregistrez-vous maintenant pour une chance de gagner un maillot FMFC chaque semaine jusqu'à la fin de la saison.

Déjà membre ? Se connecter